Autisme

Dans le cas d’une suspicion d’autisme chez un patient, j’interviens avec l’utilisation d’outils spécifiques qui permettent la détection, ou non, de ce trouble du comportement adaptatif.

Le comportement adaptatif, qu’est-ce que c’est ?

Les comportements adaptatifs sont définis comme étant « l’ensemble des habiletés conceptuelles, sociales et pratiques apprises par la personne et qui lui permettent de fonctionner au quotidien ». Pour évaluer ce comportement, nous utilisons un test sous forme de questionnaire structuré, appelé “échelle des comportements adaptatifs de Vineland” ou Vineland 2.

Vineland 2

La Vineland-II explore 3 domaines majeurs : la communication, les compétences en vie quotidienne et la socialisation. Pour les enfants de moins de 7 ans, un quatrième domaine, explorant la motricité, permet de compléter l’évaluation.

Pour les enfants, évaluer le niveau global d’autonomie et les capacités d’adaptation permet de contribuer au diagnostic et d’apporter des informations pour la mise en place de programmes éducatifs et de remédiation.

Pour les adultes présentant des troubles cognitifs, la Vineland-II aide le clinicien à déterminer les priorités des axes de rééducation et de compensation du handicap au quotidien.

Concernant les personnes âgées, son utilisation peut aider à penser l’aménagement de l’environnement pour un maintien à domicile et permet de mieux les accompagner en cas de placement en institution.

Domaines d’application

Ce test permet d’évaluer le comportement adaptatif de sujets souffrant de :

  • déficience intellectuelle
  • troubles du spectre autistique (TSA)
  • troubles envahissant du développement (TED)
  • troubles déficitaires de l’attention/hyperactivité (TDA/H)
  • traumatismes crâniens
  • accidents Vasculaires Cérébraux (AVC)
  • troubles sensoriels
  • démences de type Alzheimer
  • perte d’autonomie de l’adulte âgé
  • etc.